Aller au contenu principal

Comment citer ses sources

Le style de citation Chicago

Le style de citation Chicago tire son nom du fait que ce sont les Presses de l'Université de Chicago qui l'éditent et le maintienent à jour. Il s'agit d'un style répandu chez les éditeurs de revues scientifiques. Le manuel en est à sa 17e édition. Il n'existe pas de traduction française officielle de ce manuel, mais la meilleure adaptation - complète et détaillée - est celle de Dominic Desaulniers, disponible sur le site Web des bibliothèques de l'Université de Montréal. Pour les cas particuliers, consultez-la ici : Citer selon le style Chicago

Ce style de citation est notamment utilisé par plusieurs disciplines en sciences humaines et sociales.

Ce que nous vous proposons ici est une version abrégée de cette adaptation qui couvre les documents les plus fréquemment cités. 

Notre aide-mémoire pour le style Chicago

Le style Chicago

Les notes de bas de page

Dans le style de citation Chicago, les références sont inscrites dans les notes de bas de page (parfois elles sont également placées à la fin des chapitres ou du document). Pour indiquer à quelle note de bas de page une citation est associée, on insère un appel de note dans le texte : il s'agit d'un petit chiffre en exposant dans le texte identique à celui au début de la note de bas de page. Pour l'insérer facilement, utilisez la fonction de référence du logiciel de traitement de texte : 

Capture d'écran de Microsoft Word montrant la fonction « Insérer une note de bas de page »

1. Mettre le curseur à l'endroit où l'appel de note doit être insérer. 
2. Dans l'onglet Références
3. « Insérer une note de bas de page » ajoutera l'appel de note dans le texte et créera la section pour les notes en bas de la page


La note de bas de page complète, la note abrégée et les locutions latines

Lorsqu'une référence apparaît pour la première fois dans un texte, la note de bas de page doit suivre le modèle de note de bas de page complète. Celui-ci se trouve dans le prochain onglet. 

Lorsqu'une référence apparaît pour une deuxième fois ou plus, il est possible d'utiliser une note abrégée ou les locutions latines pour simplifier les notes. Voir le troisième onglet pour les précisions.


Où va l'appel de note à la fin d'une citation? 

Selon la nature de la citation, l'appel de note est placé différemment. Voici des exemples :

  • « Si c’est une phrase complète qui est citée. »1
  • Si c’est seulement « quelques mots »1.
  • Finalement, c’est peut-être une paraphrase1.

La bibliograhie

La bibliographie est la liste de toutes les références utilisées dans le texte. Cette liste est présentée en ordre alphabétique du nom de famille du premier auteur (utilisez la fonction « trier » de Word pour le faire automatiquement) et avec un alinéa à partir de la deuxième ligne.


Les noms des auteurs

La règle générale veut que le nom de l'auteur d'un document soit présenté sous la forme régulière (Prénom Nom) dans la note de bas de page et sous la forme inversée (Nom, Prénom) dans la bibliographie. 

Lorsqu'ils y a plusieurs auteurs, cela s'applique uniquement au premier. Tous les autres sont toujours nommés sous la forme régulière (Prénom Nom) : Beringer, Richard E., Herman Hattaway, Archer Jones et William N. Still. 


La citation doit-elle être entre guillemets (« ») ou être dans un paragraphe en retrait? 

Alors qu'une citation normale se met généralement entre guillemets (« »), une citation plus longue est mise dans un paragraphe en retrait. La règle indique qu'une citation de plus de cinq lignes doit être mise en retrait.


Les guillemets français

Le guillemets français sont ceux en forme de chevrons « ». Il y a toujours un espace entre le guillemet ouvrant et le premier mot qui le suit et un espace entre le dernier mot (ou le signe de ponctuation) et le guillemet fermant.

Les guilements anglais '' '' sont utilisés uniquement s'il faut citer quelque chose à l'intérieur d'une autre citation.

Sur cette page, vous trouverez les règles pour écrire les références d'une citation dans la note de bas de page et dans la bibliographie pour différents types de documents. Dans le style de citation Chicago, les références des citations sont indiquées dans des notes de bas de page et dans une bibliographie à la fin du document, et la manière de les inscrire est différente. Voici les principales variations : l'ordre du prénom et du nom de l'auteur, la ponctuation et les pages (seulement la page citée en bas de page et toutes les pages pour la bibliographie). 


Raccourcis vers les types de document : 

  1. Article de périodique 
  2. Livre
  3. Chapitre de livre
  4. Article de journal
  5. Dictionnaire ou encyclopédie
  6. Mémoire ou thèse
  7. Page Web individuelle
  8. Vidéo autonome sur le Web
  9. Billet de blogue
  10. Notes de cours

Article de périodique

Note de bas de page d'une référence qui apparaît pour la première fois 
Prénom Nom, « Titre de l'article », Titre du périodique Volume, numéro (année) : page de la citation.


Exemples : 

Marie-Laure Poulot, « Fuir les États-Unis pour le Canada : lectures géographiques d'un refuge littéraire américain », Études canadiennes 2018, nº 85 (2018) : 147.

Jérôme Melançon, Caroline Cantin, Fadila Boutouchent et Heather Phipps, « L'autochtonisation pour préparer un avenir commun », Cahiers franco-canadiens de l'Ouest 31, nº 1 (2019) : 3, https://doi.org/10.7202/1059121ar 

Notes : 

  • Pour un article électronique, ajouter l'adresse URL ou le DOI à la fin de la référence et mettre une virgule après le numéro de page. Si c'est un article papier, un point suit le numéro de page. 

 

Référence dans la bibliographie 
Nom, Prénom. « Titre de l'article », Titre du périodique Volume, Numéro (année) : page de début-page de fin. 


Exemples :

​Poulot, Marie-Laure. « Fuir les États-Unis pour le Canada : lectures géographiques d'un refuge littéraire américain », Études canadiennes 2018, nº 85 (2018) : 143-163.

Melançon, Jérôme, Caroline Cantin, Fadila Boutouchent et Heather Phipps. « L'autochtonisation pour préparer un avenir commun », Cahiers franco-canadiens de l'Ouest 31, nº 1 (2019) : 1-10. https://doi.org/10.7202/1059121ar  

Note :

  • Pour un article électronique, ajouter l'adresse URL ou le DOI à la fin de la référence, après le point qui suit les numéros de page. Si c'est un article papier, ne rien indiquer après les numéros de page. 

Livre

Note de bas de page d'une référence qui apparaît pour la première fois 

Prénom Nom, Titre du document (Lieu : Maison d'édition, année), page.

 

Exemple : 

Anne Gagnon, Carl Perrault et Huguette Maisonneuve, Guide des procédés d'écriture (Montréal : ERPI, 2019), 55.

Note :

  • Pour un livre électronique, ajouter l'adresse URL à la fin de la référence et mettre une virgule après le numéro de page. Si c'est un livre papier, un point suit le numéro de page. 

 

Référence dans la bibliographie 

Nom, Prénom. Titre du document. Lieu : Maison d'édition, année.

 

Exemple :

Gagnon, Anne, Carl Perrault et Huguette Maisonneuve. Guide des procédés d'écriture. Montréal : ERPI, 2019.

Note :

  • Pour un livre électronique, ajouter l'adresse URL à la fin de la référence, après le point qui suit l'année. Si c'est un livre papier, ne rien indiquer après l'année. 

Chapitre de livre

Note de bas de page d'une référence qui apparaît pour la première fois 

Prénom Nom, « Titre du chapitre, » dans Titre du document, dir. Prénom Nom (Lieu : Maison d'édition, année), page.

 

Exemple : 

Annie Malo, « Apprendre en stage selon les différentes configurations de la situation de travail et de formation : une étude de cas, » dans Apprendre et enseigner en contexte d'alternance, dir. Philippe Chaubet, Mylène Leroux, Claire Masson, Colette Gervais et Annie Malo (Québec : Presses de l'Université du Québec, 2018), 47.


Référence dans la bibliographie 

Nom, Prénom. « Titre du chapitre. » Dans Titre du document, sous la direction de Prénom Nom, page de début du chapitre-page de fin du chapitre. Lieu : Maison d'édition, année. 

 

Exemple : 

Malo, Annie. « Apprendre en stage selon les différentes configurations de la situation de travail et de formation : une étude de cas. » Dans Apprendre et enseigner en contexte d'alternance, sous la direction de Philippe Chaubet, Mylène Leroux, Claire Masson, Colette Gervais et Annie Malo, 45-66. Québec : Presses de l'Université du Québec, 2018.

Note : 

  • Pour les chapitres de livres électroniques, ajouter l'adresse URL à la fin de la référence soit après une virgule pour la note de bas de page ou après un point pour la référence dans la bibliographie. 

Article de journal (comme un quotidien)

Note de bas de page d'une référence qui apparaît pour la première fois 

Prénom Nom, « Titre de l'article », Titre du journal, jour mois, année, page.

 

Exemple : 

François Normand, « Recherche collaborative : pour une innovation à valeur ajoutée », Les Affaires, 18 mai, 2019, 12.

Note :

  • Pour un journal en ligne, ajouter l'URL après le point qui suit le numéro de page. 


Référence dans la bibliographie 

Nom, Prénom. « Titre de l'article », Titre du journal, jour mois, année, page de début-page de fin. 

 

Exemple : 

Normand, François. « Recherche collaborative : pour une innovation à valeur ajoutée », Les Affaires, 18 mai, 2019. https://www.lesaffaires.com/dossier/special-500-recherche-et-developpement/recherche-collaborative--pour-une-innovation-a-valeur-ajoutee/610263

Note : 

  • Pour un journal en ligne, ajouter l'URL après le point qui suit le numéro de page. Si la version en ligne n'a pas de numéro de page, mettre le point après l'année et ajouter l'URL ensuite.

Dictionnaire ou encyclopédie

Note de bas de page d'une référence qui apparaît pour la première fois

Prénom Nom, « Titre de l'entrée », Titre de l'ouvrage (Lieu : Maison d'édition, année). 

 

Exemples : 

Monty Reid, « Royal Tyrrell Museum of Palaeontology », sous la direction d'Anthony Wilson-Smith, L'Encyclopédie canadienne (2015), consulté le 13 juin 2019, https://www.thecanadianencyclopedia.ca/fr/article/royal-tyrrell-museum-of-palaeontology

Jean-François Sirinelli, « François 1er », Dictionnaire de l'Histoire de France (Paris : Armand Colin, 1999).

Notes :

  • Si l'entrée a un auteur spécifique, on indique celui-ci comme auteur au début de la référence. On ajoute sous la direction de Prénom Nom avant le titre de l'ouvrage. Si l'entrée est anonyme, on inscrit l'éditeur au début de la référence.
  • On n'indique pas la page de la citation puisqu'il est possible de trouver simplement l'entrée spécifique dans l'ouvrage. 
  • Pour les dictionnaires et les encyclopédies en ligne, on ajoute la date de consultation et l'adresse URL à la fin de la référence et on omet le lieu et la maison d'édition.


Référence dans la bibliographie

Nom, Prénom. « Titre de l'entrée ». Titre de l'ouvrage. Lieu : Maison d'édition, année. 

 

Exemples : 

Reid, Monty. « Royal Tyrrell Museum of Palaeontology ». Sous la direction d'Anthony Wilson-Smith, L'Encyclopédie canadienne. 2015. Consulté le 13 juin 2019. https://www.thecanadianencyclopedia.ca/fr/article/royal-tyrrell-museum-of-palaeontology

Sirinelli, Jean-François. « François 1er ». Dictionnaire de l'Histoire de France. Paris : Armand Colin, 1999. 

Notes :

  • Si l'entrée a un auteur spécifique, on indique celui-ci comme auteur au début de la référence. On ajoute sous la direction de Prénom Nom avant le titre de l'ouvrage. Si l'entrée est anonyme, on inscrit l'éditeur au début de la référence.
  • Pour les dictionnaires et les encyclopédies en ligne, on ajoute la date de consultation et l'adresse URL à la fin de la référence et on omet le lieu et la maison d'édition.

Mémoire ou thèse

Note de bas de page d'une référence qui apparaît pour la première fois 

Prénom Nom, « Titre » (Mémoire de maîtrise ou Thèse de doctorat, Université, année), page de la citation, URL. 

 

Exemple : 

Élodie Deschaintres, « Analyse de la variabilité individuelle d'utilisation du transport en commun à l'aide de données de cartes à puce (Mémoire de maîtrise, École Polytechnique de Montréal, 2018), 68, https://search-proquest-com.uml.idm.oclc.org/docview/2187138859?accountid=14569.

Note :

  • Pour une version papier, on ne met pas l'URL et on termine la référence avec un point. 


Référence dans la bibliographie 

Nom, Prénom. « Titre. » Mémoire de maîtrise ou Thèse de doctorat. Université, année. URL. 

 

Exemple : 

Deschaintres, Élodie. « Analyse de la variabilité individuelle d'utilisation du transport en commun à l'aide de données de cartes à puce. » Mémoire de maîtrise. École Polytechnique de Montréal, 2018. https://search-proquest-com.uml.idm.oclc.org/docview/2187138859?accountid=14569

Note :

  • Pour une version papier, on ne met pas l'URL. 

Page Web individuelle

Utiliser également pour les documents PDF et les pages Wikipédia. 

Note de bas de page d'une référence qui apparaît pour la première fois 

Prénom Nom ou Organisation, « Titre de la page, » jour mois, année, URL. 

 

Exemple : 

Université de Saint-Boniface, « Bibliothèque Alfred-Monnin, » consulté le 13 juin, 2019, https://ustboniface.ca/biblio.

Notes :

  • Si l'auteur n'est pas identifié (ni un auteur spécifique ni l'organisation), on commence la référence avec le titre. 
  • Si la date de mise à jour ou de création du document n'est pas indiquée, on indique la date de consultation. 
  • Il faut toujours utiliser la note de bas de page complète. Ne pas utiliser la forme abrégée pour les sites Web.


Référence dans la bibliographie 

Nom, Prénom ou Organisation. « Titre de la page. » jour mois, année. URL. 

 

Exemple : 

Université de Saint-Boniface. « Bibliothèque Alfred-Monnin. » Consulté le 13 juin, 2019. https://ustboniface.ca/biblio.


Vidéo autonome sur le Web

Note de bas de page d'une référence qui apparaît pour la première fois 

Prénom Nom, Titre de la vidéo, Plateforme de diffusion, durée, jour mois, année, URL. 

 

Exemple : 

Eli Etherton, Introduction to HTML Programming, YouTube, 1:38, 13 décembre, 2010, https://www.youtube.com/watch?v=fS7w-TXinPE

Note :

  • Il faut toujours utiliser la note de bas de page complète. Ne pas utiliser la forme abrégée pour les vidéos.


Référence dans la bibliographie 

Nom, Prénom. Titre de la vidéo. Plateforme, durée. jour mois, année. URL. 

 

Exemple : 

Etherton, Eli. Introduction to HTML Programming. YouTube, 1:38. 13 décembre, 2010. https://www.youtube.com/watch?v=fS7w-TXinPE


Billet de blogue

Note de bas de page d'une référence qui apparaît pour la première fois 

Prénom Nom, « Titre du billet », Titre du blogue (blogue), jour mois année, URL. 

 

Exemple : 

Béatrice Bernard-Poulin, «Et pourquoi pas une escapade à Winnipeg? », Blogue de Béatrice (blogue), 21 février 2017. https://bloguedebeatrice.com/escapade-a-winnipeg/

Note :

  • Il faut toujours utiliser la note de bas de page complète. Ne pas utiliser la forme abrégée pour les blogues.


Référence dans la bibliographie 

Nom, Prénom. « Titre du billet. » Titre du blogue (blogue). jour mois année. URL. 

 

Exemple : 

Bernard-Poulin, Béatrice. « Et pourquoi pas une escapade à Winnipeg? » Blogue de Béatrice (blogue). 21 février 2017. https://bloguedebeatrice.com/escapade-a-winnipeg/


Notes de cours

Note de bas de page d'une référence qui apparaît pour la première fois 

Prénom Nom, « Titre du document » (présentation PowerPoint), cours Titre du cours, Université, Lieu, jour mois, année. Consulté le jour mois année, URL. 

 

Exemple : 

Camille Fitch-Kustcher, « La recherche documentaire avec Scopus et Web of Science » (présentation PowerPoint), cours Ressources complémentaires à une formation offerte par la bibliothèque, Université de Saint-Boniface, Winnipeg, janvier, 2019. Consulté le 14 juin 2019, https://ecampus.ustboniface.ca/mod/resource/view.php?id=170261

Note :

  • Pour des notes papier, on omet la date de consultation et l'URL. 


Référence dans la bibliographie 

Nom, Prénom. « Titre du document. » Cours Titre du cours, Université, Lieu, jour mois, année. Consulté le jour mois année. URL. 

 

Exemple : 

Fitch-Kustcher, Camille. « La recherche documentaire avec Scopus et Web of Science. » Cours Ressources complémentaires à une formation offerte par la bibliothèque, Université de Saint-Boniface, Winnipeg, janvier 2019. Consulté le 14 juin 2019. https://ecampus.ustboniface.ca/mod/resource/view.php?id=170261


Pour les autres types de documents (livre avec un traducteur, films, données, publications gouvernementales, etc.), voir la page Citer selon le style Chicago des bibliothèques de l'Université de Montréal. 

Dans un travail, le même document peut être cité plus d'une fois. Le style Chicago prévoit une méthode pour limiter la répétition des notes de bas de page. La première fois qu'un document est cité, on utilise la note complète comme elle a été présentée dans l'onglet précédent. Pour les fois subséquentes, on utilise les options suivantes :


La note abrégée

La note abrégée est utilisée à partir de la deuxième fois non consécutive qu'un document est cité dans un travail. Il s'agit d'indiquer le nom de famille du premier auteur, le titre du document (abrégé de manière à reconnaître le document dans la bibliographie ou à retracer la note complète dans une référence précédente) et la page de la citation : 

Nom, « Titre abrégé suffisant pour reconnaître le document », page de la citation. 


Les locutions latines

Lorsque le même document est cité consécutivement, on utilise les locutions latines pour simplifier les notes de bas de page. Les locutions latines sont placées en italique au début de la note de bas de page et se terminent par un point. Elles s'emploient après une note complète ou abrégée.
 

  • Idem. p. 3
    Signifie « le même auteur ». Elle s'utilise lorsque le même document est cité, mais que la page est différente de celle de la citation précédente. On ajoute la page de la citation uniquement.
     
  • Ibid.
    Signifie « au même endroit ». Elle s'utilise lorsque la référence est identique à la précédente, même le numéro de page. La note de bas de page ne nécessite aucune autre information. 

Autres ressources

© 2014-2019 Université de Saint-Boniface | 200, avenue de la Cathédrale, Winnipeg (Manitoba) R2H 0H7